Le testament de l'oubli: Vengeance meurtrière sur la Côte d'Opale (Polars en Nord t. 263) par Louis Malaune

Le testament de l'oubli: Vengeance meurtrière sur la Côte d'Opale (Polars en Nord t. 263) par Louis Malaune

Titre de livre: Le testament de l'oubli: Vengeance meurtrière sur la Côte d'Opale (Polars en Nord t. 263)

Auteur: Louis Malaune

Broché: 400 pages

Date de sortie: October 16, 2018

Éditeur: Éditions Ravet-Anceau

Obtenez le livre Le testament de l'oubli: Vengeance meurtrière sur la Côte d'Opale (Polars en Nord t. 263) par Louis Malaune au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Louis Malaune avec Le testament de l'oubli: Vengeance meurtrière sur la Côte d'Opale (Polars en Nord t. 263)

De véritables scènes d'horreur entre Berck et Boulogne-sur-Mer : corps décapités, têtes sans corps…

Entre Berck et Boulogne-sur-Mer, le commandant Talmon se retrouve face à de véritables scènes d’horreur : corps décapités, têtes sans corps… Impossible d’assembler les morceaux de ce terrifiant puzzle. Un rituel sanguinaire semble guider le meurtrier mais la police ne possède aucune preuve tangible. Talmon est pourtant directement visé : après chacun de ses crimes, le tueur laisse un message à son attention. L’enquête se transforme alors en affaire personnelle, une affaire qui ronge peu à peu le policier. Alors que la cadence des meurtres croît, Talmon, les nerfs à vif, n’a plus qu’un objectif : découvrir qui est ce bourreau qui semble si bien le connaître.

Suivez pas à pas les investigations du commandant Talmon, happé dans une enquête qui se transforme en affaire personnelle : le meurtrier sanguinaire laisse un message à l'attention du policier après chacun de ses crimes.

EXTRAIT

– Une autre photo, c’est la même fille, mais en bien mauvaise posture…
– C’est-à-dire ? Me dis pas que…
– Elle est nue, suspendue par les bras, on voit qu’elle pleure. Oh merde !
– Quoi ? quoi ?!
– Dans la boîte, au fond, oh, c’est dégueulasse ! Je vais gerber…
La tension était insupportable pour Talmon. Il donna un coup de pied dans une voiture et fit déclencher l’alarme.
– Qu’est-ce que c’est ?– Un doigt, c’est un doigt, il t’a envoyé un doigt de la fille ! Eh, mais, c’est pas possible, il y a aussi dans un sachet des… des mamelons !Les larmes montèrent aux yeux de Talmon. Le tueur avait réussi son effet même s’il n’avait pas ouvert personnellement le paquet.
La rage au ventre, il reprit sa route en pensant au supplice qu’était en train de vivre Myriam.